Tu aurais pu vivre encore un peu Jean Ferrat

Posté par randowf le 14 juin 2011

Tu aurais pu vivre encore un peu 

Tu aurais pu vivre encore un peu
Pour notre bonheur pour notre lumière
Avec ton sourire avec tes yeux clairs
Ton esprit ouvert ton air généreux

Tu aurais pu vivre encore un peu
Mon fidèle ami mon copain mon frère
Au lieu de partir tout seul en croisière
Et de nous laisser comme chiens galeux

Tu aurais pu vivre encore un peu

T’aurais pu rêver encore un peu
Te laisser bercer près de la rivière
Par le chant de l’eau courant sur les pierres
Quand des quatre fers l’été faisait feu

T’aurais pu rêver encore un peu
Sous mon châtaignier à l’ombre légère
Laisser doucement le temps se défaire
Et la nuit tomber sur la vallée bleue

T’aurais pu rêver encore un peu Tu aurais pu jouer encore un peu
Au lieu de lâcher tes boules peuchère
Aujourd’hui sans toi comment va-t-on faire
Dans notre triplette on n’est plus que deux

Tu aurais pu jouer encore un peu
Ne pas t’en aller sans qu’on ait pu faire
A ces rigolos mordre la poussière
Avec un enjeu du tonnerre de Dieu

Tu aurais pu jouer encore un peu

On aurait pu rire encore un peu
Avec les amis des soirées entières
Sur notre terrasse aux roses trémières
Parfumée d’amour d’histoires et de jeux

On aurait pu rire encore un peu
Et dans la beauté des choses éphémères
Caresser nos femmes et lever nos verres
Sans s’apercevoir qu’on était heureux

On aurait pu rire encore un peu

Tu aurais pu vivre encore un peu
Ne pas m’imposer d’écrire ces vers
Toi qui savais bien mon ami si cher

Publié dans ferrat, histoire | Pas de Commentaire »

Randowf les prémices du printemps.

Posté par randowf le 21 février 2010

20100214.jpg20100211.jpg

Les prémices du printemps. 

Je regardais sur le site de migration des grues cendrées combien depuis le 19 février des vols importants entre 10.000 et 20.000 individus concernés se déroulaient du sud-ouest au nord-est. Ces migrations prénuptiales sont bien le signe que le bonhomme hiver va rentrer chez lui et faire place au printemps. 

Et voilà que, comme chaque année quand notre « prunus » perce ses bourgeons, nos amis les bouvreuils étaient là… Ils mangent ces frêles bourgeons pour amener leur métabolisme prêt à l’accouplement. 

D’un autre côté ce sont les chants de quelques autres différents oiseaux que l’on peut déjà entendre…..avec notre aide,(arachides, graines de toutes sortes et boules de graisse), cette fois encore, ils auront vaincu l’hiver. Voici les photos de nos premiers bouvreuils. 

Vive le printemps. Raymond. 

Publié dans actualités, famille, Loisirs, nature | Pas de Commentaire »

Randowf Baccarat en vacances….

Posté par randowf le 31 janvier 2010

baccaneige1.jpgbaccaneige2.jpgbaccaneige3.jpg

Randowf       Aujourd’hui en hiver. 

Ma compagne, Anne est partie pour 10 jours de vacances en emmenant notre chienne Baccarat.

Moi je reste à la maison et au boulot.

Je ne veux pas collaborer à l’essor des flamingants, donc je ne prends pas de vacances à
la ….côte. Je ne veux pas faire vivre ce peuple arrogant.

 Anne est partie avec Baccarat et voici les dernières photos de notre poupounne dans la neige. 

Ici dans l’Ardenne centrale nous avons plus de 25 cm de neige.

J’espère les retrouver intacts, malgré les mauvaises fréquentions prévues (environnement flamingant,…).

Voici quelques photos de notre Baccarat dans la neige.

Raymond. 

Publié dans actualités, Baccarat, Loisirs | Pas de Commentaire »

Randowf Journal de guerre de Nestor Outer 1917-1918. (J-M. Triffaux).

Posté par randowf le 16 janvier 2010

virton.jpg

Randowf        Journal de guerre de Nestor Outer. 

Heureuse surprise cette semaine je découvre chez mon libraire le second tome (1917-1918) du journal de guerre du peintre Nestor Outer présenté par Jean-Marie Triffaux (Echevin à la Ville d’Arlon). 

Illustré de 120 photos, ce second tome couvre la période 17-18 et la manière dont les Gaumais vivent sous la botte allemande. Verdun n’est pas loin et les soldats du Kaiser se divertissent en Gaume avant de regagner le front. 

L’aviation alliée bombarde les centres ferroviaires : Montmédy, Virton-Saint-Mard, Longuyon, Arlon….tous sont touchés. 

Un champ d’aviation allemand s’installe alors sur le plateau de Solumont. 

Mais les Sammies américains viennent de débarquer et la libération approche. 

Bonne lecture. 

Raymond. 

PS. Prix de vente 38 euros. (l’exemplaire).

Publié dans actualités, histoire, patrimoine | Pas de Commentaire »

RANDOWF Un si beau petit « Pays »

Posté par randowf le 4 janvier 2010

chevaldetrait1.jpg

Randowf            c’était mon si beau petit pays. 

 

C’était il y a bien longtemps, j’habitais un si beau petit pays, plutôt un écart (hameau), d’ailleurs. 

 

J’avais l’impression, tout au moins jusqu’à mes six ans et mon entrée à l’école communale auprès de Madame Treize, rides et poils sur le menton. Que le monde devait s’arrêter aux limites de ma vision d’enfant. 

 

Je voyais fumer tout en bas les usines de Phénix Works et des Tubes de la Meuse, plus loin la haute cheminée des Cristalleries du Val St Lambert. A certaines heures de la journée, c’était le signal du tram passant des Cahottes vers Mons (en wallon il disait « treus francs, treus francs, …..). 

 

Et ma vie se remplissait de petits bonheurs, la traite des vaches, soigner les poules et les canards,jouer dans la cour, suivre grand-père dans ses petits travaux…..et à midi aller jusqu’à la ferme des Florkin-Dans, chercher mon sachet de frites (ils en mangeaient tous les jours) et prendre mes points pour les petits soldats « De Beukelaere ».   

 

C’était il y a bien longtemps un si beau petit pays. 

 

Autour de notre maison, l’horizon était, prairies, champs de blé, ou d’avoine et prairies remplies d’arbres à fruits, les vaches avaient un nom, les chevaux aussi, et le soir j’aimais voir Lambert rentrer  de la campagne assis sur Coco, il avait gardé de son repas (pendant sur le côté de son collier dans son grand mouchoir à pois) un bout de tartine ou de tarte et il me laissait le lui donner…..je sens encore ses lèvres me lécher la main ouverte. Je me rappelle de ses yeux, marrons, doux et reconnaissants. Il était beau , il sentait bon le foin et la campagne, Lambert savait le conduire et je crois que Coco était heureux. 

 

J’ai vu pleurer Lambert quand ils l’ont emmené en bétaillère trop âgé vers l’abattoir, moi je ne comprenais pas , mais Lambert lui, bien évidemment savait et j’en suis persuadé …Coco aussi lui s’avait où il allait…..Est-ce un souvenir faussé par las années ? Je ne sais pas, mais je pense lui avoir vu couler des larmes de ses doux yeux marrons ….et je ne comprenais pas, et à mes questions….la bête réponse…..plus tard quand tu seras grand tu comprendras….c’est la réponse que font les grands quand ils ne savent plus quoi dire. 

 

La suite pour bientôt. 

Raymond (Loup Blanc). 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans actualités, famille, histoire, nature, patrimoine | Pas de Commentaire »

RANDOWF Hugues Aufray New Yorker for ever

Posté par randowf le 1 janvier 2010

sanstitre.bmp

RANDOWF.

Une page vierge d’une année encore vierge. 2010. 

Ma compagne vient de m’offrir le CD de Hugues « Hugues Aufray New Yorker » c’est fabuleux, ces duos sont de toute première qualité et son texte d’introduction me rappelle ma lointaine jeunesse et sa découverte de Dylan.  Je lui souhaite bien évidemment longue vie, mais j’ai l’impression d’un disque testament….. 

Ce chanteur, bien qu’un peu marginal, m’a conduit tout au long de ma vie au long  de ses mélodies où je retrouvais dans ses images ma Wallonie qui bougeait a toujours été de mes chansons.  De son passage à l’Eurovision un 21 mars à aujourd’hui (tient Copenhague était cette année le lieu de l’écologie) Hugues n’a pas changé, même allure, même recherche , bien sur il a beaucoup neigé sur ses cheveux depuis cette première rencontre avec Zimmerman (Bob Dylan). Mais Hugues n’a pas changé…..et nous t’aimons tous pour ta fidélité…. Sans toi, nous n’aurions pas connu « la fille du nord » « n’y pense plus tout est bien » « Au coeur de mon pays » « nous serons libres » ….et tant d’autres. 

Merci à ma compagne de ce cadeau. 

Merci à toi Hugues de ce cadeau qu’est ta vie de  chansons pour nous. Longue vie encore à toi et des centaines de chansons. 

Raymond.. (Loup Blanc)     

Publié dans actualités, famille, histoire, Hughes Aufray | Pas de Commentaire »

Randowf Bonne année 2010

Posté par randowf le 31 décembre 2009

francewallonie1.jpgbivouac20082.jpgflambeaulaque1.jpgbivouac2007.jpg     coqdisney2.gif                 

                   2010

Bonne et heureuse année à tous et toutes de notre belle

Wallonie.

Je nous la souhaite loin de l’invasion programmée des bataves

flamingants.

Notre slogan est et doit devenir  « Vlamingen buiten ».

 

                          Raymond (loup blanc)

Publié dans actualités, famille, histoire, patrimoine, politique | Pas de Commentaire »

Randowf Li Tchant des Wallons

Posté par randowf le 12 décembre 2009

coqwallon1.jpg

Li Tchant des Wallons. 

I. Nos estans firs di nosse pitite patreye, , 

Ca lådje et lon, on djåze di ses efants. Å prumî rang, on l’ mete po l’ industreye   

Et dvins les årts, ele riglatixh ostant. Nosse tere est ptite, mins nos avans l’ ritchesse   

Des omes sincieus k’ anôblixhèt leu nom. Et nos avans des libertés timpesse:   

Vola pocwè k’ on-z est firs d’esse Walons !   

II. Di nosse passé cwand c’est k’ on lét l’ istwere, 

On s’ recresteye vormint a tchaeke foyou. Et nosse cour crexhe cwand c’est k’ on tuze al glwere 

Di nos vîs peres ki n’ avît måy pawou. C’est gråce a zels ki ns djouwixhans del påye. 

I ont språtchî l’ innmi dzos leu talon. On ls a rclamé les pus vayants k’ i gn åye: 

Vola pocwè k’ on-z est fir d’esse Walon !   

III. Pitit payis, vos k’a tant d’grandeur d’ åme, 

Nos vos inmans bén, sins k’ nos l’ breyanxhe tot hôt. Cwand on vs kidjåze, ås ouys montèt nos låmes 

Et nos sintans nosse cour bate a gros côps ! N’ åyîz nole sogne et vikez e liyesse, 

Di vos efants, les bresses et l’ cour sont bons. Et nos avans les tchveas foirt près del tiesse: 

Vola pocwè k’ on-z est fir d’esse Walon !   

IV. On s’ voet voltî inte frés del Walonreye 

Et on-z est presse onk l’ôte a s’ diner l’ mwin. On fwait plaijhi bén sovint sins k’ on l’ deye. 

Nouk ni s’ håynêye cwand c’est k’ i vout fé l’ bén. Li tchårité ki mousse el måjhinete 

N’ î va k’ al nute avou meye precôcions. Li pô k’ on dene on nel dene k’ e catchete: 

Vola pocwè k’ on-z est fir d’esse Walon !    

Publié dans actualités, histoire, patrimoine, politique, wallon | Pas de Commentaire »

Randowf Nos allons d’jâsé Wallon

Posté par randowf le 11 décembre 2009

coqwallon.jpgbivouac2008.jpg

Randowf      Nos allons d’jâsé Wallon. 

D’jmî va sayî, totes les samaines d^vî s’crîre divint li vî lingadge dî mes parints, mes îdeies, mes avizances. 

D’jmîm va attaquer par li k(i)minç’mint , kimint sod’ge dîvou « on rodge «. 

Qwand mi vï tayon et ses camarâdes en 1885 créyet li POB (Parti Ouvrier Belge) c’est îne belle pâdge di nosse istwoîre  qui i v’nèt dè s’crîre. 

En 1886, li fwèce dè mouv’mint et les sognes aban’d’nées  (on est pûs fwers tos èsssonle) divant les r’prinsintants dè gouvernemint catholique  obligîrent ces châles à fêt îne enquètte sos les conditions dès ovrîs et en 1887 à créyer li Ministère di l’ovrèdge. En 1891 (Léon XIII) ossî biesse qui li pape d’asteure saye d’èspêchî les ovrîs à s’rassonler à POB. (Rerum Novarum). 

A s’moumînt là les cathos sayès dè fès comme li POB ( coopératives, syndicats,….). 

A l’samaine.  Raymond. 

Publié dans actualités, famille, histoire, patrimoine, politique, Presentation, wallon | Pas de Commentaire »

Randowf Une nouvelle marseillaise…..et pourquoi pas pour une 23ème région

Posté par randowf le 29 novembre 2009

La Marseillaise De Graeme Allwright et Sylvie Dien

Pour tous les enfants de la terre
Chantons amour et liberté.
Contre toutes les haines et les guerres
L’étendard d’espoir est levé
L’étendard de justice et de paix.
Rassemblons nos forces, notre courage
Pour vaincre la misère et la peur
Que règnent au fond de nos coeurs
L’amitié la joie et le partage.
La flamme qui nous éclaire,
Traverse les frontières
Partons, partons, amis, solidaires
Marchons vers la lumière.

Graeme Allwright, Sylvie Dien
Texte libre de droit, offert par les auteurs, à distribuer sans modération.

La Marseillaise (real audio)

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

12345...9
 

le petit baigneur du salagou |
Les ch tis carpistes II |
vivre et naviguer sur une p... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | isabelle91
| country dance
| Sadisme de Yaourt