• Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

RandoWF discours « royal » en ce 21 juillet 2009.

Posté par randowf le 21 juillet 2009

 RandoWF   discours

2008-12-21-300dpi.jpg

Discours d’un roi (la minuscule est volontaire) sans aucun pouvoir. 

Les trois thèmes relevés par notre brillant souverain sont : l’éthique, l’enseignement et la formation et paradoxe pour ce monarque, il ajoute l’INDISPENSABLE adaptation de nos structures institutionnelles. 

Albert 2 aurait-il enfin compris qu’il est (probablement) le dernier des souverains en feu la belgique (la minuscule est volontaire) ? 

Parlons de l’éthique, lorsque l’on veut donner des leçons, on balaye d’abord devant sa porte…..Pour rappel « notre » souverain n’a toujours pas reconnu sa fille Delphine et ici il n’est point besoin de justifier ce choix par la crise qui frappe actuellement le monde. 

Il est facile de parler de la manière dont les gens placent leurs maigres économies lorsque, riche à millions (en euros) l’argent royal est placé dans des paradis fiscaux. Parlons de bonus, quand cette pratique incongrue de dotation royale va-t-elle prendre fin, « notre » monarque et son « circus » empochent chaque année (sur le dos des citoyens) des millions d’euros pour un travail de représentation du pays…..que « représente » encore la pensionnée la plus coûteuse au monde ? Deux millions d’euros pour ses langes, sa coiffeuse et sa panade… des pensionnés (sur)vivent chez nous avec moins que le minimex…HONTEUX.  Quand « notre » souverain parle de règles et normes à respecter, il pourrait se les auto appliquer. Le volet enseignement abordé par le biais des économies d’énergie pourrait permettre de diminuer les dépenses liées à sa personne, sa famille, ses châteaux et palais sans parler des serres réservées à quelques nantis et aux citoyens (moyennant payement) une fois l’an.Pourquoi n’a-t-il pas autant insisté pour que ses enfants se lancent dans des études longues et porteuses de promesses ? Sans doute pour l’aîné particulièrement cela était-il au-delà des ses forces intellectuelles….cela sent la fin d’une dynastie….quand le bouffon veut devenir roi….il faut aller vers une République qui elle est constamment contrôlée.  Quant à la formation, si nous n’étions pas aussi ouverts à l’arrivée sur notre sol des bons à rien rejetés de leurs pays, nous ne serions pas obligés de mettre sur pied des formations pour demeurés avec le succès que l’on connaît (chômage, délinquance surtout étrangère, ….). Pour rappel tout cela est payé par tous ceux qui ont encore le courage (l’inconscience) de travailler….  Je suis cependant d’accord avec albert 2 pour mettre de l’ordre dans les structures institutionnelles. La solution pour notre Wallonie est l’incorporation en tant que 23ème Région à la République de France. Raymond Piette. 

Publié dans actualités, famille, histoire, patrimoine, politique | Pas de Commentaire »

RandoWF Voile, foulard, babioles religieuses.

Posté par randowf le 19 juillet 2009

 RandoWF  Voile, foulard, babioles religieuses. dans actualités bikini-micro-string 

Voile, foulard et autres babioles (objets de peu de valeur). 

Le voile ou le foulard porté par les femmes islamiques n’a rien de religieux au contraire des babioles chrétiennes rencontrées tous les jours. Que nous dit le port du voile, du foulard ? Il nous précise que pour un musulman, la femme est un objet de désir qu’il faut masquer (la burqua en est l’extrême représentation), il nous remémore la relation archaïque, anachronique, malsaine, entre les hommes et les femmes.  Lorsqu’une mandataire politique prête serment, affublée d’un foulard, elle ne fait que mettre en évidence un comportement imbécile et rejeter en publique le respect entre sexes, respect qui venu des temps lointains garanti dans les sociétés évoluées l’égalité entre hommes et femmes. Il est illogique de prôner l’égalité entre sexes et d’autoriser des citoyens ou citoyennes à user en public (surtout dans le cadre de leur fonction) de signes de discrimination, méprisant ainsi les idées et manières de penser des autres citoyens et citoyennes. J’ai toujours en mémoire l’image d’une institutrice rencontrée au sortir de sa classe, arborant au milieu d’une abondante poitrine que ne cachait nullement un décolleté profond, une croix chrétienne qui se balançait à chaque mouvement. Cela me faisait penser à l’image de JC entouré des deux larrons, je m’imaginais la difficulté pour ses élèves de se concentrer sur leurs leçons…. Il existe en Belgique la séparation des pouvoirs entre églises et Etat, mais dans le protocole belge figure toujours en avant dans la liste le premier représentant de l’église catholique revêtu de ses babioles chrétiennes. Cette situation est bien évidemment le résultat des années de règne d’un certain roi et de sa très catholique épouse… A quant le retrait absolu de tous les signes d’affirmation à une doctrine dans les lieux publics et l’interdiction pour les fonctionnaires et personnes au contact du public de tous signes religieux ou assimilés à un mouvement ou une secte ? Plus les musulmanes se voileront, se foulardiseront, plus les croyants de tous bords faisant là preuve d’incivisme se couvriront de leurs babioles religieuses et moins la société moderne acceptera ces déviances intellectuelles.  Bonne journée. Raymond Piette.      SUITE (article reçu par courriel d’un ami du RWF).

Chèr(e) ami(e), Un débat va s’ouvrir pour savoir si 
la députée CDH Mahihur Özdemir peut siéger voilée au Parlement. 
Ce débat n’a tout simplement pas lieu d’être. Comprenons-nous bien : je ne dis pas comme Ecolo ou le CDH qu’il n’y ait pas de problème. 

Si Ecolo et le CDH déclarent n’y pas voir de problème, ça prouve simplement le manque de discernement de l’un, l’intérêt de l’autre à voir l’islam réouvrir le chemin du pouvoir pour le religieux. Il y a bel et bien un problème. Dans un pays démocratique, la religion doit être nettement séparée de l’état, c’est élémentaire. 

Jusqu’à maintenant, tous les députés, qui ont naturellement des croyances ou des options philosophiques personnelles, ont toujours trouvé normal de laisser celles-ci au vestaire et de respecter une parfaite neutralité vestimentaire. Aucun d’entre eux n’a jamais exigé de s’exhiber au Parlement avec une kippa, une grosse croix rouge sur la poitrine, ou les attributs de la franc-maçonnerie. 

Il faut que ce soit une musulmane qui pose problème. Normal, l’islam ne fait aucune distinction entre religion et politique : lui seul doit régir la société. Son but est d’éradiquer et remplacer la démocratie. L’Iran fournit depuis des années l’exemple de ce qu’est un pays régi par l’islam, et maintenant plus que jamais. 

Le Liban nous a aussi montré ce qui arrive quand on laisse le religieux, et surtout ce religieux-là, vicier le système politique d’un pays démocratique. Si la Constitution belge garantit la liberté religieuse, cela ne peut conduire à permettre qu’un député affiche ainsi son appartenance à une « religion » qui ne respecte en rien les principes de la démocratie et est en lutte violente contre elle dans le monde entier. 

Aurions-nous autorisé le port de la croix gammée par un député en 1936 ? Si j’ai bonne mémoire, même Degrelle n’a pas osé. Sauf sous l’occupation, bien sûr. Serait-il de même imaginable d’autoriser un député à siéger revêtu d’une tenue bouddhiste,  maoïste, d’une soutane, de la cagoule du Ku Kux Klan ? Qui peut croire que ce n’est qu’une question vestimentaire ? 

Et si même ce n’était que ça, après tout, le 28 mars 2002, le député ex-Ecolo Vincent DECROLY s’est fait expulser par les huissiers, en plein débats parlementaires, sur ordre du Président de la Chambre des Représentants, le libéral flamand Herman De CROO, parce qu’il portait une tenue « excentrique ». Mais c’est bien plus que cela. C’est un test, une mission de reconnaissance. 

C’est une petite soldate que l’islam nous envoie, les autres derrière observent et sont prêts à s’engouffrer dans la brèche. Si on l’autorise à siéger voilée, dans combien de jours commencera-t-elle ses interventions par « Allah est grand » ? A quand la prière, le déchaussement obligatoire ? La Charia ? 

  C’est tout simplement le bon vieux coup du doigt dans l’engrenage.  Alors ce débat n’a pas lieu d’être. Ou cette femme respecte le Parlement et le serment qu’elle va y faire et elle retire son symbole islamique, ou elle s’en exclut elle-même. Élue ou pas. Je me demande comment cette évidence doit encore être expliquée. 

.

Publié dans actualités, famille, histoire, patrimoine, politique | 2 Commentaires »

 

le petit baigneur du salagou |
Les ch tis carpistes II |
vivre et naviguer sur une p... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | isabelle91
| country dance
| Sadisme de Yaourt