RandoWF Mon secret de fabrication de liqueur de prunelles.

Posté par randowf le 3 octobre 2009

wiki1.jpgprunellier.jpgprunellier2.jpg

RWF  Mon secret de fabrication de liqueur de prunelles. L’été touche à sa fin et avec l’automne revient le temps des prunelles. 

Il y a longtemps déjà que j’ai créé une recette « maison » de liqueur de prunelles.  D’abord il faut attendre qu’elles soient bien mûres en les goûtant régulièrement sur l’arbre. 

Comme les gelées ne sont pas toujours présentes suffisamment tôt dans la saison, je les cueille dès leur maturité et après les avoir lavées je les place au congélateur. Il est en effet nécessaire pour qu’elles libèrent toute la richesse de leur parfum que la peau soit attaquée et craquelée par le gel.  Pour la préparation proprement dite, je glisse dans une bouteille d’un litre +- 300 ml de prunelles et la même quantité de sucre fin. Ensuite je vide sur l’ensemble 330 ml d’alcool (à 96°) de la distillerie nationale du GDL.  J’ajoute ensuite 250 ml d’alcool de poire (à 40 à 45°) de bonne qualité et pour terminer la moitié d’une gousse de vanille que je crante sur sa longueur (la vanille atténue l’amer des noyaux). Je termine en amenant la contenance de la bouteille à 1 litre en y ajoutant de l’eau bouillie et refroidie.  Je bouche hermétiquement la bouteille et j’essaye de ne pas y goûter avant la fin d’une période de trois mois de macération en cave au frais (ceci étant la partie la plus délicate….c’est long trois mois). A votre bonne santé. Raymond. 

Publié dans famille, nature, recette de terroir | Pas de Commentaire »

Tourte de truites fumées et poireaux (flamiche) à la manière de ma Grand-mère

Posté par randowf le 1 mars 2009

Tourte à la truite fumée et aux poireaux.  (pour deux personnes).

Hacher pas trop finement 2 à 3 gros poireaux (les verts et les blancs).

Cuire très doucement à la poêle avec un peu de beurre et bien povrer.

Ajouter la crême fraîche (+- 20 cl) et réduire à consistance.

Ajouter 3 filets de truites fumées que vous avez triturés avec les doigts (morceaux de +- 2 cm). Goûter et rectifier si nécessaire.

Beurrer un moule à tarte et étaler la pâte, ne pas oublier de percer le fond à l’aide d’une fourchette.

Farcir, passer les bords au jaune d’oeuf dilué et couvrir d’une feuille de pâte. Former les bords en les roulant et pressant, et à l’aide d’une paire de ciseaux faire des entailles de manière régulière dans la pâte de couverture.

Passer la couverture au jaune d’oeuf dilué et cuire au four +- 180° jusqu’à une belle coloration.

Ingrédients : Pâte à tourte (2 surfaces pour fond et couvercle de la dimension du moule).

                   Deux à trois grois poireaux.

                   beurre et poivre, ne pas saler à cause des truites fumées.

                   Trois à quatre filets de truites fumées.

                   Deux jaunes d’oeufs.

Servir chaud en entrée ou plat et…..bon appétit.

Raymond.

Publié dans famille, recette de terroir | Pas de Commentaire »

La tarte au sucre à la manière de ma Grand-mère

Posté par randowf le 27 février 2009

La tarte au sucre à la manière de ma grand-mère 

 

Préparation de la pâte. 

 

Diluer la levure dans le lait légèrement tiède et bien mélanger. 

Ajouter le beurre travaillé, la farine, les jaunes d’œufs et le sel. 

Travailler la pâte à la cuillère en bois ou avec les doigts, elle doit être homogène et se décoller du plat. 

Recouvrir d’un linge et laisser reposer la pâte +- 45 minutes. 

Après, fariner le plan de travail et abaisser la pâte au rouleau ou avec une bouteille propre. 

Beurrer le moule à tarte, y placer la pâte en l’étendant bien. 

Préchauffer le four +- 200° et encore laisser reposer la pâte +- 15 minutes au frais (frigo, cave,..). 

Placer un papier sulférisé ou alu sur le fond de la pâte et ensuite recouvrir de petits pois secs ou haricots secs de façon à ne pas laisser monter le fond de pâte pendant que l’on cuit le tout pendant +- 15 minutes. 

 

Préparation de la garniture. 

 

Verser l’œuf et la cassonade dans un bol et bien battre le tout (fourchette, fouet,..). 

Faire fondre le beurre (micro-onde). 

Ajouter le beurre et le lait à la première préparation et remélanger le tout. 

Sortir la pâte du four et la garnir de la préparation. 

Placer le four à +- 180° et faire cuire pendant +- 20 minutes. 

On peut manger la tarte chaude ou froide. 

 

Ingrédients (pâte) : 40 cl de lait, 10 grammes de levure, 75 grammes     

                                 de beurre en pommade, 250 grammes de farine. 

                                 2 jaunes d’œufs, 1 pincée de sel et 1 cuillère à 

                                 Soupe de sucre. 

 

                   (garniture) : Un œuf, 25 grammes de beurre, 175 grammes 

                                        de cassonade blonde, 10 cl de lait, un peu de 

                                        sucre. 

 

Bon appétit. 

                                                                        

Publié dans recette de terroir | Pas de Commentaire »

Boulets à la liegeoise comme les préparait ma grand-mère.

Posté par randowf le 27 février 2009

Boulets à la liégeoise comme les faisait ma grand-mère. 

En sa mémoire……..SALUT MA VIEILLE BOBONNE. (Décédée à 102 ans). 

Ingrédients : 

Pour six beaux boulets. (Recette donnée en 1996 par ma chère grand-mère). 

750  grammes de hachis porc et bœuf. 100 grammes de mie de pain (pas prendre la croûte) ou 2 biscottes de chez « paquot à Yvoz-Ramet». (maintenant Anco, je crois). 

Deux belles échalotes. Dix cl de lait de ferme. 

Un œuf entier. Une pincée « des qwâtes spèces d’amont Dewandre »  (4 épices de chez Dewandre à Jemeppe/Meuse).). 

Une cuillère à café de marjolaine séchée ou une cuillère à soupe de fraîche. Du sel, poivre du moulin. 

Un bain de friteuse au blanc de bœuf.(important) 

Pour la sauce : 

Deux beaux gros oignons de chez nous. 50 grammes de beurre de ferme. 

Une cuillère à soupe de farine de blé. Deux cuillères à soupe de sirop de liège (pommes et poires de la siroperie des Awirs). 

Deux clous de girofle. Une feuille ou deux de laurier (mieux deux petites qu’une grosse, pour le goût). 

Une branche de thym frais. Une cuillère à café de marjolaine séchée ou une cuillère de marjolaine fraîche et hachée  « c’est mieux »). 

Sel et poivre du moulin. 

Préparation et cuisson. 

Pour confectionner les boulets, faire gonfler la mie de pain, 5 minutes, dans un bol de lait tiède. Egouttez à fond (pressez dans les mains). 

Pelez et hachez finement les échalotes. Mettez le hachis dans un saladier, ajoutez-y la mie de pain, l’œuf entier (sans la coquille), les épices, la marjolaine, sel et poivre. 

Mélangez le tout de façon à obtenir une préparation homogène. Avec les mains et de manière équilibrées façonnez 6 beaux boulets. 

Mettre au chaud le bain de friture (au moins 180 à 200 °). 

Plongez les boulets pour qu’ils dorent bien. Les égouttez sur une assiette avec du papier absorbant ou une serviette. 

Garder au chaud (au four mais pas trop chaud). 

Préparez la sauce, Pelez et hachez les oignons (pas trop fin), fondre le beurre et y faire blanchir les oignons. 

Ajouter un peu d’eau (5 à 10 cl et poursuivre la cuisson à feu moyen). Remuez car les oignons ne peuvent colorer. 

Mélanger la farine et 20 cl d’eau chaude. 

Versez sur les oignons et cuisez encore 3 à 4 minutes. Ajoutez le sirop, les épices, la marjolaine,sel et poivre. 

Mélangez le tout et mijotez à feu doux pendant 20 minutes, la sauce doit être épaisse et brillante. 

Un peu moins de 10 minutes avant la fin de la cuisson, ajoutez les boulets à la sauce et réchauffer le tout. 

A déguster chauds avec des frites ou mieux encore avec des « cwènes di gâtes » rôties, au beurre ou cuites à l’eau…avec un peu de beurre et du sel…. 

Bon appétit. 

Raymond. 

     

Publié dans recette de terroir | Pas de Commentaire »

 

le petit baigneur du salagou |
Les ch tis carpistes II |
vivre et naviguer sur une p... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | isabelle91
| country dance
| Sadisme de Yaourt